Nos Membres

Title
Logo Atlantic Veneer Corporation

Entrée des membres

Évènements

Il n'y a pas d'événement planifié à venir.

Les placages de bois francs tranché de l’Amérique du Nord : Une ressource précieuse


 

Ulli Kaempfe, Directeur des opérations chez Interforest, Durham (Ontario)

Steve Umansky, Président de Placages Kodiak, Victoriaville (Québec)

 

 

Au cours des dernières années, notre industrie a vécu des changements dramatiques. Nous avons vus l’exode de la production de meubles vers la Chine; nos marchés envahis par le contreplaqué de bois dur, les placages de bois dur et les composantes de meubles et de cabinets tous fabriqués en Chine. La production Nord Américaine de contreplaqué de bois dur a été réduite d’une façon incroyable. Conséquemment, la production de placages de bois dur du Canada et des États-Unis est maintenant à un niveau de production d’environ 20%. Nos prix, en général, sont à la baisse et les délais d’exécution sont raccourcis Quoi rajouter de plus sur le « tas »?

 

Notre industrie, va malheureusement devoir faire face à un plus grave problème que des délais raccourcis, et des prix en déflation ou même des produits importés moins chers. L’utilisation complète de la bille de placage tranché se classe parmi les défis les plus importants auxquels notre industrie va devoir faire face dans l’avenir.

 

Un « trancheur » de placages doit trouver des billes de placages dans la forêt, soit de 5% à 10% des billes de bois franc, pour une transformation en placages minces. A cause de baisses courantes dans le marché, la demande pour le bois de sciage et le bois à pâtes et papiers sont aussi en déclin. Devant cette situation, les propriétaires de lots ont réduit leur niveau de coupe au stricte minimum. Le vieux dicton s’applique : « Un arbre non coupé, ne perd pas d’argent ». En conséquence l’inventaire de bille, en général est au plus bas.

 

Lorsqu’une bille est tranchée en placages minces, seriez vous surpris d’apprendre que seulement 20% à 30% du placages réalisé peut servir à la production de panneaux (4x8, 5x8, 3x8, 3x9 et 4x10)? Le restant de cette production est classée dans un grade de bois appelé : « meuble ». Ce placage est d’une qualité « premium », mais est fréquemment trop court, ou beaucoup trop long, pour les applications courantes de panneaux. Tel que mentionné dans le premier paragraphe, la production de meuble étant majoritairement réalisée en Chine, il nous est très difficile d’écouler cette catégorie de placages. Dans le passé, le placage qui rencontrait les normes de longueurs pour le panneau, était vendu aux assembleurs de placages. Une portion du grade « meuble » était exportée et la balance était vendue à des compagnies domestiques de meubles qui utilisaient ces plus petites dimensions pour en faire des composantes de meubles (résidentiel, de bureau etc.)

 

La demande actuelle pour les produits de placages tranché en panneaux, est non seulement réduite mais elle est très précise. Pour le moment, les inventaires de produits finis en faces de placages tranchés, demeurent assez élevés et l’accessibilité au produit est donc encore plutôt bonne. Notre défi collectif est qu’aucun de nos clients n’achète plus toute la variété de grades que nous produisons. Cette situation est très préoccupante pour une compagnie qui assemble les faces de placages ainsi que pour les trancheurs de billes. Nos inventaires perdent leur équilibre et la difficulté de les écouler ne pourra qu’augmenter, surtout pour ce qui est du grade « meuble ».

Le manufacturier de placage tranché se retrouve donc coincé avec ce haut niveau d’inventaire.

 

Que feriez-vous si vous aviez de la difficulté à vendre 70% de vos inventaires? Vous réduiriez probablement votre production jusqu'à ce que votre balance de produits se soit rétabli?


Nous nous retrouvons tous dans une industrie qui se veut responsable de son environnement et de ses forêts, lesquelles sont souvent certifiées ISO14001 ou FSC. Or, voici comment nous produisons du placage :

Nous utilisons 5% à 10% des meilleures billes et perdons la moitié de ce volume en produisant du placage tranché. Tel que décrit plus haut, à peine 20% à 30% de ce placage rencontre nos spécifications « panneau ». Et oui, nous perdons un autre 50% de ce placage quand nous l’assemblons en « face de placages » Il est pour le moins renversant de constater qu’à cette étape de production, nous sommes seulement à mi-chemin de réaliser une composante de meuble ou d’armoire de cuisine. Il est plus que jamais temps de réfléchir collectivement à l’utilisation de cette précieuse ressource et cesser de croire qu’elle est inépuisable.

 

 

QUE POUVONS_NOUS FAIRE?

 


Il y a toujours lieu de se surprendre de la manière dont nos clients transforment nos panneaux 4’x 8’ en composantes d’armoires de cuisine ou de meubles. Ceux-ci insistent pour recevoir des panneaux de 4’x 8’ ou 5’x 8’, en invoquant l’optimisation de leur rendement. C’est un fait : Les placages de 4’ sont beaucoup moins cher qu’un placage de face de 8’. Nous irions jusqu’à dire qu’en utilisant les placages moins longs ou de grade« meuble », les coûts de la matière première pourraient équivaloir aux bénéfices d’optimisation d’un placage de 8’.

 

N’aurait-il pas une manière de produire un panneau de contreplaque de 8’ (sans changer l’âme du produit) et de coller deux placages de 4’ l’un contre l’autre? Évidemment, le panneau aurait un « joint » ou une ligne dans le milieu du panneau c'est-à-dire à l’endroit où les deux placages se rencontrent. Si c’est un problème de coupe, nous pourrions faire des placages de 3’ et de 5’ pour déplacer cette jointure. Autrement dit, le placages pourrait être construit de façon à optimiser la production.

L’utilisation de notre machinerie est la raison majeure pour laquelle, nos entreprises résistent à utiliser de telles possibilités. Tout ce que nous produisons est destiné au contreplaqué de 8’. Par ailleurs, dans un avenir pas si lointain, les manufacturiers de contreplaqué vont se faire demander d’utiliser des placages de dimensions non-conformes. Il va falloir trouver une manière collective d’utiliser ces placages. Est-ce que ca va être dans 2 ans ou 3 ans? C’est le jeu de l’offre et de la demande qui va dicter un nouvelle ligne de conduite.

 

Cette article n’a pas la prétention d’apporter toutes les réponses. Nous croyons qu’il doit y avoir une plus étroite collaboration entre les fournisseurs de matières premières et les manufacturiers de contreplaqué pour trouver des utilisations à ces placages tranché plus courts. Nous devons protéger notre ressource pour en assurer la disponibilité à long terme. À défaut d’agir, d’autres alternatives à nos produits de placages tranché, tel essences de bois importé, l’aluminium, la peinture et le béton, prendront notre place.

 

Réfléchissons ensemble en tant qu’industrie, en pensant aux conséquences à long terme de gaspiller notre précieuse ressource. Nous devons commencer maintenant.

repertoire des membres

infolettre